Navigation

Indice de végétation normalisé NDVI


         Un indice est une combinaison de plusieurs bandes spectrales destinée à mettre en évidence les particularités d’une surface donnée. Beaucoup de méthodes de traitement et d’interprétation des images satellites existent, dont chaque méthode nous donne des résultats différent de l’autre, soit de la réalité ou de la précision. Notre traitement des images satellites SPOT et Landsat est basé sur des indices et des néo-canaux, où la composition colorée est  projetée en  mode RVB[1] .
1  Indice de végétation normalisé
           L’indice de végétation normalisé ou NDVI[2]  consiste à soustraire au canal infrarouge (où la couverture végétale a de fortes réflectances) le canal rouge (où les surfaces minéralisées ont de fortes réflectances).
Le diagramme Rouge - PIR est le diagramme généralement utilisé pour évaluer la séparabilité des classes. Le nuage des pixels de l’image présente les différences de couleur correspondant à des augmentations de densité de pixels dans le diagramme de faible en violet à très dense en rouge en passant par des densités moyennes en bleu clair.


        Le NDVI résultant présente un gradient croissant d’activité végétale allant du noir signifiant absence de couverture, au blanc qui rend compte d’une activité chlorophyllienne très élevée. C’est l’indice le plus utilisé en biogéographie et en agriculture car il est sensible à la quantité et la vigueur de la végétation. Il met de plus en valeur la différence entre la bande visible du rouge R et celle du proche infrarouge PIR. Le NDVI permet également un meilleur seuillage car l’étalement de l’histogramme des valeurs radiométriques est plus fort par rapport aux canaux R ou PIR. Cet indice s’obtient, pour chaque pixel, de la façon suivante :



La formule est simple mais un peu complexe parce que PIR+R doit être   différente de  0    pour ne pas diviser le (PIR-R) sur 0 qui est impossible, pour ça nous avons utilisé la condition IF, puis multiplié le total sur 100.


Fig 15 : structure de l' NDVI sur ERDAS ( model maker )
 
         L’eau a un NDVI très faible  apparaît en noir. Plus la valeur de NDVI est élevée, plus la zone sera claire. Pour ce qui est de la classification en classes de densité de végétation, le NDVI montre peu les grands groupes de végétation (Cèdre # Chêne vert). Il présente des densités bien réparties (arbre, dense et claire, sol nu). Néanmoins, l’impossibilité de recourir à une validation précise des résultats fait que ces traitements restent ici des pistes de reconnaissance, plus que des méthodes agréées.

Source : Jamal CHAAOUAN (2009)


[1]-  Le système tri-chromatique rouge, vert, bleu, (RVB) : est basé sur le fait qu’une sensation colorée quelconque peut être reproduite par un mélange des 3 couleurs primaires. Les longueurs d’onde adoptées sont : rouge λ(R) = 0,7 µm, vert λ(V) = 0,456 µm, et bleu λ(B) = 0,436 µm. (en anglais RGB = Red, Green, Blue)
[2] - NDVI = Normalized Difference Vegetation Index
Share

Post A Comment: